Crée le 08.09.2011 à la Comédie de l’Est - CDN de Colmar, dans le cadre du Festival Premiers Actes

 

Distribution

Mise en scène Catherine Umbdenstock
Scénographie et costumes Elisabeth Weiß
Dramaturgie Karin Riegler
Musique Joris Ruhl
Lumière et vidéo Manon Lauriol
Avec Charlotte Krenz et Johanna Paliege

 

Production

Festival Premiers Actes et bao productions
Avec le soutien de la CDE, de l’OFAJ et de l’Ecole HfS Ernst Busch Berlin

 

A CONSULTER

L'Alsace, 8 septembre 2011, Colmar
Dernières de Premiers actes à la Comédie de l'Est

Dernières Nouvelles d'Alsace,
12 septembre 2011
La tragédie d'une marquise

Crédits photos © : Stéphan Hill

Die Marquise von O.

d’après la nouvelle d’Heinrich von Kleist, spectacle en allemand sur-titré en français
chantier de création

 

Quelles voies la Nature emprunte-t-elle ?
L'identité : un trou béant pour Kleist. Rien n'est prédéterminé, rien n'est fixé. Tout est conflit, projection, Inconscient. Les accents romantiques qui rythment son écriture, ne sont que perceptions subjectives, libres de toute interprétation.
Notre histoire se déroule dans un "Après – Guerre", peut-être celui des années 50. Un huis-clos, dans lequel les hommes – les soldats – sont absents. Et par là-même, omniprésents. Malgré leur impotence ou leur abstinence, ils décident, se matérialisant en de souvenirs, comme des plaies restées ouvertes. Les vivants sont parmi nous, et les morts aussi, à travers les traumatismes qu'ils nous ont légués. La Marquise d’O. en porte les stigmates.